Schlagwort-Archive: Arbeitsosigkeit

Le „chômage BIT“ : comparaison facile, comparaison fragile ?

Chaque pays dispose d’une mesure administrative du chômage, inscrite dans des conventions nationales de rapport à l’emploi. Toutefois, la définition du chômage donnée par le Bureau International du Travail constitue la base statistique consensuelle de comparaison internationale. Ces deux calculs offrent des représentations très éloignées. Mais loin de constituer un référentiel univoque et identique, le chômage BIT dépend lui aussi de conventions de mesure. Il est réapproprié par les statisticiens nationaux et produit donc des résultats parfois difficilement comparables. En effet, le périmètre social retenu pour l’investigation (espace ou critère d’éligibilité aux enquêtes) ainsi que la déclinaison nationale des obligations faites aux chômeurs demeurent hétérogènes, alors que le chômage au sens du BIT constitue la base de données courante, voire hégémonique, pour les pratiques de comparaison ou de benchmarking. Le caractère sociopolitique de la statistique BIT et sa flexibilité sont donc restitués.   Le „chômage BIT“ : comparaison facile, comparaison fragile ? weiterlesen

Quelques points aveugles des statistiques d’emploi françaises

Rappel : contingence statistique et quantification du chômage

Les statistiques du chômage constituent un outil de classification des individus. Elles permettent d’assigner à telle ou telle catégorie, de créer des groupes aux situations administratives identiques, désignés sous un même vocable. De manière financière, elles président à l’attribution de ressources et au champ des politiques publiques d’emploi. En outre, elles sont souvent considérées comme étalon central d’une politique économique. Les travaux d’Alain Desrosières ont mis à jour les conventions qui sous-tendent la quantification du social, c’est-à-dire l’aspect arbitraire des règles de mesure. En effet, avant de « mesurer », il importe de produire des règles de mesure. Or, la statistique tranche doublement : en déterminant l’objet mesuré, et ses propriétés mesurables. Elle fait donc advenir des représentations du monde. Lorsqu’elle présente un « nombre de chômeurs », elle présente le nombre de personnes qui épousent les propriétés déterminées a priori comme définissant un chômeur.

Quelques points aveugles des statistiques d’emploi françaises weiterlesen