Schlagwort-Archive: État social

Compte rendu de conférence/ Tagungsbericht : Sozialpolitik im Spannungsfeld nationalstaatlicher Traditionen und europäischer Neuordnung

voeuropakarten Nikola Tietze

Conférence de la villa Vigoni, des 23.11.2015 au 26.11.2015 (langue allemand).
Vom 23. bis zum 26. November 2015 fand in der Villa Vigoni, Loveno die Menaggio (CO), die Auftaktkonferenz des italienisch-französisch-deutschen Netzwerks „Sozialpolitik im Spannungsfeld nationalstaatlicher Traditionen und europäischer Neuordnung“ statt.

Compte rendu de conférence/ Tagungsbericht : Sozialpolitik im Spannungsfeld nationalstaatlicher Traditionen und europäischer Neuordnung weiterlesen

Présentation du livre „Social Europe: A Dead End“ à Berlin

social europe arnaudLe Centre Marc Bloch vous invite à la présentation du livre „Social Europe: A dead end“ le jeudi 21 avril 2016 à 18 heures au Centre Marc Bloch (Friedrichstrasse 191 – 10117 Berlin).

Ce livre sera présenté par ses deux co-auteurs : Arnaud Lechevalier (Maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, chercheur associé au Centre Marc Bloch) et Jan Wielghos (Europa-Universtät Viadrina, Wissenschaftlicher Koordinator des  Institut für Transformationsstudien). Cette discussion aura lieu avec Christian Joerges (Hertie School of Governance) et sera animée par Timm Beichelt (Europa-Universität Viadrina).

Dans le contexte de la crise de l’euro et de sa gestion actuelle, la « longue route vers l’Europe sociale » a débouché sur un cul-de-sac. Cet ouvrage collectif explore, dans une perspective internationale et de manière interdisciplinaire, les processus et les forces motrices à l’origine de cette trajectoire. Il examine également les principales conséquences sociales de la crise de la zone euro.

Présentation du livre „Social Europe: A Dead End“ à Berlin weiterlesen

Presentation of Mirrors collective edition

mirrorsTwo social scientists and an artist juxtapose two different ways of speaking about society, science and art. Sociologists Nikos Panayotopoulos and Franz Schultheis, and sculptress Venia Dimitrakopoulou attempt, in their joint publication entitled MIRRORS: Polyphonic narrations on a social world in crisis, to make known and recognizable one of the major stakes of our times: that it is the kairos or moment of truth for the arts and the social sciences when they must combine their symbolic weapons in order to defend a social world shaken and deconstructed by new and bold international forms of domination.

mirrors2PRESENTATION OF MIRRORS COLLECTIVE EDITION:

Monday, January 25th, 2016

at 19 hrs.

BENAKI MUSEUM 138 Pireos Str., Athens

Presentation of Mirrors collective edition weiterlesen

Happy Hour du Lise ! Social Europe: A Dead End

Le Laboratoire de sociologie économique (LISE) organise le 11 février de 17h à 18h30 une présocial europe arnaudsentation de l’ouvrage dirigé par Arnaud Lechevalier et Jan Wielgohs Social Europe : a Dead End. What the Eurocrisis is doing to Europe’s social dimension paru à la fin de l’année 2015.

L’ouvrage sera présenté par Arnaud Lechevalier et discuté par Gilles Raveaud avant une discussion avec la salle.

La manifestation a lieu au Conservatoire national des Arts et métiers à Paris et le  programme est consultable sous ce lien.

L’entrée à cet Happy Hour est libre et gratuite. Pour des raisons logistiques, il est demandé de s’inscrire à l’adresse mail suivante : audrey.lefevre@cnam.fr

Pour le résumé du livre et les informations pratiques, vous pouvez vous reporter à la page suivante.

Happy Hour du Lise ! Social Europe: A Dead End weiterlesen

Le „chômage BIT“ : comparaison facile, comparaison fragile ?

Chaque pays dispose d’une mesure administrative du chômage, inscrite dans des conventions nationales de rapport à l’emploi. Toutefois, la définition du chômage donnée par le Bureau International du Travail constitue la base statistique consensuelle de comparaison internationale. Ces deux calculs offrent des représentations très éloignées. Mais loin de constituer un référentiel univoque et identique, le chômage BIT dépend lui aussi de conventions de mesure. Il est réapproprié par les statisticiens nationaux et produit donc des résultats parfois difficilement comparables. En effet, le périmètre social retenu pour l’investigation (espace ou critère d’éligibilité aux enquêtes) ainsi que la déclinaison nationale des obligations faites aux chômeurs demeurent hétérogènes, alors que le chômage au sens du BIT constitue la base de données courante, voire hégémonique, pour les pratiques de comparaison ou de benchmarking. Le caractère sociopolitique de la statistique BIT et sa flexibilité sont donc restitués.   Le „chômage BIT“ : comparaison facile, comparaison fragile ? weiterlesen

Entretien avec Franz Schultheis et Kristina Schulz au sujet de Société à responsabilité limitée (Raisons d’agir, 2015)

Dans le cadre de la sortie de Société à responsabilité limitée: enquête sur la crise du modèle allemand, nous reproduisons ici la traduction de l’entretien que Kristina Schulz et Franz Schultheis avaient accordé à Thomas Kleinspehn de Radio Brême à l’occasion de la sortie de l’original allemand du livre.

couverture SARL– Je voulais vous demander, comment en vient-on, à partir de l’étude originale en français, à mener une enquête sur l’Allemagne ?

Kristina Schulz – Je pense qu’il faut répondre sur deux niveaux, au fond. D’une part, il y a cette question : comment en arrive-t-on, en pratique, à constituer une équipe pour mener cette enquête ? D’autre part, il y a la question fondamentale : pourquoi donc faudrait-il appliquer dans d’autres pays d’Europe, le type d’analyse sociale qui est effectivement développée en France ? Le but de cette rencontre, c’est de se demander : que sont donc ces processus qui se déroulent de manière similaire dans tous ces pays ? Quelles évolutions ont-ils en commun, et quelles en sont les conséquences sur la façon dont les individus pensent et vivent au quotidien ? Ces dernières années, on a jeté les bases d’une telle comparaison avec des études par pays : la Suisse, l’Autriche, la Grèce, et enfin cette enquête sur la société allemande. Toutes ces études, plus ou moins explicitement, prennent pour repère l’étude française parue en 1993, La Misère du monde. Ces enquêtes ont été produites dans des conditions à chaque fois complètement différentes, et elles se distinguent en mettant l’accent sur des choses différentes, que ce soit du point de vue de leur contenu ou de leur méthode.

Entretien avec Franz Schultheis et Kristina Schulz au sujet de Société à responsabilité limitée (Raisons d’agir, 2015) weiterlesen

Nouvelle publication : Une société à responsabilité limitée

 
Le livre, Société à responsabilité limitée. Enquête sur la crise du modèle allemand, dirigé par Franz Schultheis et Kristina Schulz, vient de paraître chez Raisons d’agir. Sa traduction et l’édition scientifique a été en partie réalisée par des membres du réseacouverture SARLu (K. Fertikh).
Présentation du livre :
Le livre propose une description de la situation sociale de l’Allemagne contemporaine. Tant les réformes de l’État social allemand que celles des services publics ont modifié le rapport des individus aux systèmes d’assurance et aux protections collectives issues des années d’après-guerre. Une nouvelle philosophie de la protection sociale met l’accent sur la responsabilité individuelle, alors que les protections et les soutiens collectifs se rétractent.
Ce livre est le récit sensible de ces évolutions, retracées au travers d’une galerie de portraits comportant des individus d’origine sociale et géographique, d’âge, de genre, de métier et de statut divers. L’enquête de longue haleine se fonde sur des entretiens compréhensifs réalisés par une équipe de chercheurs qui se sont inspirés de la Misère du Monde de Pierre Bourdieu. Le retrait de l’État social de ses tâches et responsabilités traditionnelles est un leitmotiv des témoignages présentés dans ce livre et traverse les récits des enquêtés. Si chacun des interlocuteurs l’exprime à sa manière et par des mots qui lui sont propres – cela fait la force et l’attrait du livre –  l’ensemble de ces voix crée une sorte de polyphonie autour d’un malaise partagé collectivement dont l’analyse sociologique livre la cohérence et la structure.

Veranstaltungsankündigung „Quo Vadis Europa?“ im Centre Marc Bloch, 22. Juni 2015, 18 Uhr

Quo vadis Europa?
Wie kann die europäische Idee wiederbelebt werden ?
Centre Marc Bloch
Montag, d. 22. Juni, 18 Uhr
10 Jahre nach dem Scheitern des Referendums über die Ratifizierung des Vertrags über eine Verfassung für Europa (VVE) scheint die Europäische Union eine Politik auf Sicht zu fahren und gegen Hindernisse jeglicher Art anzulaufen – zwischen nationalen Egoismen, demokratischem Bruch, finanziellem und budgetärem Durcheinander. Darüber hinaus scheinen die Konstruktionsweise und die politische Legitimität, mit der die Europäische Union seit ihrer Gründung nach dem Zweiten Weltkrieg funktioniert, erschöpft oder zumindest den Bestrebungen der europäischen Zivilgesellschaften nicht mehr entsprechend. Welches Szenario einer Wiederbelebung der europäischen Idee ist folglich denk- und realisierbar?
Mit:
S. E. Philippe Etienne, Französischer Botschafter in Deutschland
Prof. Dr. Ingolf Pernice, Lehrstuhl für öffentliches Recht, Völkerrecht und Europarecht
Moderation: Prof. Dr. Olivier Beaud (Professor für öffentliches Recht an der Universität Paris II – Assas)
Diskussion auf Deutsch und Französisch mit Simultanübersetzung
Anmeldung über winter@cmb.hu-berlin.de

02/07/2015 – 03/07/2015 : conférence et symposium sur Bismarck et la circulation du modèle bismarckien d’Etat social

bismarck

À l’occasion de l’exposition »Otto von Bismarck : l’homme – le pouvoir – le mythe« organisée par la fondation Otto-von-Bismarck, Friedrichsruh, en coopération avec l’IHA et le Goethe-Institut, du 17 juin au 24 juillet 2015, au Goethe-Institut Paris, l’IHA et le réseau franco-allemand Saisir l’Europe vous invitent à une conférence le 2 juillet 2015 (18h) ;

Jürgen Kocka (Freie Universität Berlin) : „Otto von Bismarck et la genèse de l’Etat social allemand“

suivie d’un commentaire de Jacques Revel (EHESS)

et à un symposium le 3 juillet 2015 (9h30-13h)
présidé par Karim Fertikh et Heike Wieters (Saisir l’Europe)

Faire référence à Bismarck : mémoire et circulation transnationale des modèles de politique sociale (XIXe-XXIe siècles)

Gabriele Metzler (université Humboldt de Berlin)
Ce que »Bismarck« veut dire : la référence à Bismarck dans les débats sociaux allemands

Jean-Claude Barbier (CNRS/université Panthéon-Sorbonne)
 »Système bismarckien de protection sociale« et »modèle allemand« : des notions dans le débat politique et scientifi que franco-allemand

Erik Grimmer-Solem (université Wesleyan, Middletown, CT)
Bismarck d’un continent à l’autre : le transfert d’idées politiques et sociales vers le Japon et les États-Unis

02/07/2015 – 03/07/2015 : conférence et symposium sur Bismarck et la circulation du modèle bismarckien d’Etat social weiterlesen

Call for Participation: Konferenz der „1989 Generation Initiative“ in London

(English version below)

Die 1989 Generation Initiative ist ein von Studierenden und WissenschaftlerInnen gegründetes Netzwerk an der London School of Economics (LSE) in Großbritannien. Die Initiative hat sich zum Ziel gesetzt, die Grundlagen, Ziele und Visionen der Europäischen Union neu zu definieren, um die europäischen Institutionen und BürgerInnen schließlich in die Lagen zu versetzen, die  Herausforderungen der Zukunft zu meistern. Zentrales Ziel der Initiative ist es, all jene zusammenzubringen, denen das europäische Projekt wichtig ist und die sich in der Verantwortung sehen, gemeinsame Ideen und Visionen in die notwendige  Reformierung der EU aktiv mit einzubringen.

Im Zuge dieses Vorhabens lädt die Initiative am 26. Juni 2015 junge Menschen aus ganz Europa (die „Generation 89“) ein, mit führenden Vertretern aus Politik, Medien, Wirtschaft und Geisteswissenschaften diese neuen Ziele konkret zu formulieren.

In vier Diskussionsrunden werden die Themen „EU Politics and Institutions“, „European Identity Politics“, „EU Economic Affairs“ und „EU as a Global Actor“ debattiert und bearbeitet.

Heike Wieters (Gruppenleiterin der Forschungsgruppe Sozialstaat, bei Saisir l’Europe) wird als Expertin an der Diskussion zu „European Identity Politics“ teilnehmen.

Bewerben können sich fortgeschrittene Studierende (Voraussetzung: thematische Vorkenntnisse und gute Englischkenntnisse) bis zum 24. Mai über das Bewerbungsformular.

Weitere Informationen zur 1989 Generation Initiative finden sich hier. Call for Participation: Konferenz der „1989 Generation Initiative“ in London weiterlesen